Follow by Email

samedi 3 octobre 2015

"Nous n’abolirons pas la réalité de l’eucharistie au profit d’un mariage au choix" - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

"Nous n'abolirons pas la réalité de l'eucharistie au profit d'un mariage au choix" - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

Invité vendredi 2 octobre sur RTL, le cardinal archevêque de Paris, Mgr André Vingt-Trois a été interrogé sur la possibilité d'une évolution de la doctrine concernant l'accès au sacrement des personnes divorcées remariées. Le président délégué du synode a répondu :

« D'abord le synode ne prend pas de décision, il fait des recommandations, et le pape fait ce qu'il veut ». « Mais je ne pense pas que nous recommanderons de dire qu'il y aura un décret général qui permettra à tout le monde de faire ce qu'il veut. Nous recommanderons une approche spécifique, individualisée, d'accompagnement (…) pour les personnes qui souffrent de cette situation de divorcés remariés ». « Certainement que nous n'abolirons pas la réalité de l'eucharistie au profit d'un mariage au choix ».

« Il faut sortir du rêve et du fantasme d'une espèce de communion spontanée entre la culture ambiante et la foi chrétienne ». « Ceux qui acceptent de suivre la loi du Christ doivent accepter que cela les installe dans un certain inconfort vis-à-vis de ce qui les entoure. »

Questionné sur les deux motu proprio simplifiant les procédures de reconnaissance en nullité des mariages, l'archevêque de Paris a estimé qu'ils ne remettaient pas en cause l'indissolubilité du mariage.

« Au contraire, le pape a voulu manifester qu'il s'agissait d'une décision judiciaire et non pas d'une décision administrative arbitraire. »

Mais l'animateur lui a affirmé que le pape a déjà tout décidé en publiant des textes changeant la procédure avant de la concertation avec un synode… Cela revient à faciliter les divorces ? Et ce sera laxiste dans tel diocèse, sévère dans un autre ? … Le cardinal n'a pas semblé très à l'aise.