Follow by Email

mardi 5 avril 2016

LETTRE DE SAINT FULGENCE DE RUSPE À MONIME « Nous sommes un seul corps, car nous avons tous part à un seul pain »



La construction spirituelle du corps du Christ se fait dans l'amour puisque, selon les paroles de saint Pierre, les pierres vivantes servent à construire le Temple spirituel pour former un sacerdoce saint, présentant des offrandes spirituelles que Dieu pourra accepter à cause du Christ Jésus. Cette construction spirituelle, on ne peut la demander avec plus d'à-propos que lorsque le corps même le sang du Christ sont offerts par le corps même du Christ, qui est l'Église, dans le sacrement du pain et de la coupe. La coupe que nous buvons est communion au sang Christ ; le pain que nous rompons est participation au corps du Seigneur. Puisqu'il y a un seul pain, la multitude que nous sommes est un seul corps, car nous avons tous été nourris à un seul pain. C'est pourquoi nous demandons que, la grâce qui a fait de l'Église le corps du Christ, tous les membres de la charité, par le maintien de leur cohésion, persévèrent dans l'unité du corps.

Nous demandons à juste titre que cela se réalise en nous par le don du Saint-Esprit ; celui-ci est l'unique Esprit du Père et du Fils, car la sainte Trinité est, par nature, unité, égalité et amour ; elle est un seul Dieu vrai et unique. Cette sainte Trinité, donc, sanctifie ceux qu'elle adopte en leur communiquant son unanimité. C'est pourquoi il est dit : L'amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l'Esprit Saint qui nous a été donné.

L'Esprit Saint, qui est l'unique Esprit du Père et du Fils, produit en ceux, auxquels il a donné la grâce de l'adoption divine, ce qu'il a produit chez ceux qui avaient reçu ce même Esprit Saint, comme nous le voyons dans les Actes des Apôtres : La multitude de ceux qui avaient adhéré à la foi avait un seul cœur et une seule âme. C'est le Saint-Esprit qui avait réalisé cette unité, lui qui est l'unique Esprit du Père et du Fils, et qui est un seul Dieu avec le Père et le Fils.

C'est pourquoi saint Paul dit qu'il faut jalousement garder cette unité par le lien de la paix, lorsqu'il exhorte ainsi les Éphésiens : Je vous encourage donc, moi qui suis en prison à cause du Seigneur, à suivre fidèlement l'appel que vous avez reçu de Dieu ; ayez beaucoup d'humilité, de douceur et de patience, supportez-vous les uns les autres avec amour ; gardez jalousement l'unité de l'esprit par le lien de la paix, soyez un seul corps et un seul Esprit. ~

C'est Dieu qui conserve dans l'Église son amour qu'il a répandu en elle par l'Esprit Saint. Il fait ainsi de cette Église un sacrifice qui lui est agréable, afin qu'elle puisse toujours recevoir la grâce de l'amour spirituel, et que cette grâce lui permette de s'offrir continuellement en un sacrifice vivant, saint, capable de plaire à Dieu.