Follow by Email

jeudi 16 mars 2017

Statistiques du Forum de Davos : préférence islamique

Statistiques du Forum de Davos : préférence islamique

Statistiques du Forum de Davos : préférence islamique

Statistiques Forum Davos Préférence Islamiste Migrants Europe
 
Incroyable. C'est le forum mondial économique de Davos lui-même qui en publie les statistiques, l'Europe établit une véritable préférence islamique pour l'asile qu'elle offre aux « migrants ».
 
Le Forum économique mondial, qui est la publication du secrétariat permanent du Forum de Davos, vient de publier des statistiques sur les migrants entrés selon lui en Europe d'octobre 2014 à octobre 2015. Par souci de méthode, nous prenons ses données telles quelles, en lui en laissant l'entière responsabilité. Il compte 1.250.500 demandeurs d'asile, sur lesquels 670.752 auraient été acceptés. Les quatre régions d'origine qui ont envoyé le plus de demandeurs sont dans l'ordre l'Afrique du Nord et le Proche-Orient (regroupés sous le sigle anglo-saxon MENA : 475.845), l'Europe (271.255), l'Asie de l'Ouest (212.915), et l'Afrique sub-saharienne (194.470), le groupe des apatrides ou de provenance inconnue n'arrivant que bien après, avec 36.290 demandeurs.  

L'UE préfère les migrants qui ne viennent pas d'Europe

  Parmi les acceptés, le quarté de tête en Europe se compose ainsi : MENA 393.054, Asie de l'Ouest 109.255, Afrique sub-saharienne 98.566, et Apatrides ou de provenance inconnue 31.754. Si l'on regarde maintenant le taux d'acceptation, il est de 82,6 % pour le MENA et de seulement 9,3 % pour l'Europe, de loin le taux le plus bas, loin derrière même l'Amérique latine (14,2), l'Asie centrale (18,9), ou l'Amérique du Nord (30 %). Il existe donc en Europe une préférence anti-européenne mesurable en ce qui touche à l'accueil des migrants.
 
Si l'on ventile les données en fonction de l'origine religieuse de ces migrants demandeurs d'asile, on constate une préférence islamique tout aussi prononcée. En effet, la proportion des migrants de religion islamique qui ont demandé l'asile est de 75,7 % et celle des migrants de religion islamique qui ont obtenu l'asile est de 84,9 % ! La consommation de porc tombe d'ailleurs de 7,7 à 2,3 % et celle d'alcool de 3,3 à 1, 8 % parmi les migrants acceptés.  

Les statistiques du Forum de Davos établissent la préférence islamique

  Un tableau de statistiques plus précises montre que tous le migrants ayant demandé l'asile sont pauvres, peu instruits, fortement criminogènes, intolérants aux autres ethnies, et ont une forte fécondité. Et l'on note en outre que, par rapport aux migrants demandeurs, les migrants acceptés sont : moins instruits, plus criminogènes, plus intolérants aux autre ethnies, plus féconds. En prime, on apprend qu'à peine plus de la moitié des migrants viennent de pays en guerre, et que 77,3 % sont des mâles, ce qui confirme que les « familles réfugiées » décrites par la propagande médiatique sont une invention. En revanche, on note que le taux de chômage des migrants acceptés est inférieur au taux de chômage des autochtones de l'Union européenne. Là aussi, il s'agit d'une confirmation : ce que l'on a présenté comme une crise des réfugiés est une immigration économique déguisée assortie d'une préférence islamique en vue du renouvellement de la population. L'intérêt de la chose est que le forum mondial de Davos nous donne les statistiques pour l'étayer.  

Pauline Mille